Un matin d’été

C’était un matin d’été
Un jour de grande chaleur
Dans le ciel, les oiseaux chantaient
Tous, en chœur.

C’était un matin de vacances
Un jour sans reproches,
Un moment d’insouciance
Que l’on partage avec nos proches.

Ce matin là
Tout semblait calme,
Ce matin là
Beau, sans vacarme.

Tout peut pourtant vite changer
En une seconde, notre monde basculer,
Il aura suffit d’une seule voix
Pour que ce matin là devienne froid.

C’était un matin d’été
Un jour de grande chaleur,
Dans le ciel les oiseaux chantaient
Tous, en chœur.

— Janvier 2016 – À ma tante —

Laisser un commentaire