La baie de la cité des corsaires

En toute sérénité,
Au rythme de ma pagaie,
Je glisse sur l’eau,
Je vogue sur les flots.

Pas un bruit ne m’accompagne
Sauf celui de ma rame,
Avancer au fil du vent
Dans un silence étourdissant,
Avancer à contre courant
Et perdre toute notion du temps.

Une balade pleine d’allégresse
Sans place pour la tristesse,
Aucun état d’âme
Ni vague à l’âme,
Un bien être un peu fou
Une espérance un peu soûle,
Face à tant de beauté
Comment ne pas se sentir en paix ?

Un paysage fabuleux
Sur fond de ciel bleu,
Toutes ces tuiles assemblées
Parfaitement disposées
Les unes à coté des autres
Sans aucune faute,
Et la Rhune en arrière plan
Habillée d’un très léger voile blanc
Qui surplombe ce décor,
Puisse t-elle être plus belle encore ?
Quand elle trône ainsi
Avec à ses pieds, la lumière qui jaillît…

Si le paradis était un instant
Il pourrait bien être ce moment,
Une balade en paddle un après-midi d’hiver,
Dans la sublime baie de la cité des corsaires.

– – – 27 décembre 2018 – Baie de Saint-Jean-de-Luz – – –

Laisser un commentaire